Regime Dukan avec Dukanaute
Mon Régime Dukan
avec Dukanaute

Recettes Dukan et astuces, pour vous accompagner tout au long de votre perte de poids et de votre stabilisation. Pour tout suivi d'un régime, il est important d'en parler à son médecin,
et de faire des suivis réguliers de votre état de santé. Le Dr Dukan n'intervient pas sur ce site.
En naviguant sur le site Dukanaute.com, vous acceptez que le site dépose des cookies pour le bon fonctionnement de votre navigation

Traduit en italien Traduit en anglais Traduit en allemand Traduit en espagnol
Chargement

Accueil Forum » Phase de stabilisation

Janvier 2011 : je commence Dukan / Décembre 2011 : je vous fais partager mon expérience

Utilisateur44681

Posté le 06/12/2011 à 21:36

Bonsoir à toutes et à tous !

 

J'ouvre ce post sans raison particulière, je veux juste essayer de parler de mon expérience dukanienne le plus sincèrement possible, essayer de dégager clairement les avantages et les inconvénients d'un tel régime, et peut-être trouverai-je des personnes ayant eu un parcours similaire ! Evidemment ce que je vais dire n'engage que moi, chaque personne a ses propres motivations, son propre parcours et sa propre vision des restrictions alimentaires

 

Donc : j'ai commencé Dukan fin janvier 2011 à 74kg pour 1m65. J'avais toujours été très sportive, mais aussi très très bonne vivante ; je n'ai jamais été très mince, mais à partir d'un moment les kilos se sont accumulés sans même que je m'en rende compte. Je n'ai jamais tenté de les perdre, j'avais vaguement dans l'idée qu'un jour ça serait sympa de ne plus faire du 42, mais le déclic n'a jamais eu lieu - jusqu'à ce que je tombe sur le livre de Dukan. Ca avait l'air d'une simplicité enfantine, pas frustrant, et surtout d'une efficacité redoutable - je me suis donc lancée.

 

Du 29 janvier au 25 mai, j'ai suivi donc les deux premières phases du régime d'une façon extrêmement stricte, ne m'accordant aucun craquage, ni aucun toléré d'ailleurs. J'ai rapidement perdu du poids, je me sentais bien mieux dans mon corps, mais ces mois ont été...très durs. J'essaie d'en parler avec le plus de recul possible, mais j'étais vraiment éteinte. Je manquais énormément d'énergie, je me trainais à la fac, j'avais parfois du mal à monter simplement des escaliers, je ne sortais plus, n'allais plus en soirée, et quand je voyais mes amis, nos conversations tournaient autour de 1/ ce que je mangeais moi 2/ ce qu'ils mangeaient eux.Je passais ma vie à lire des livres de cuisine, à trainer dans les supermarchés, à lire des blogs de cuisine - et puis j'avais du mal à être joyeuse tout simplement. Par ailleurs, mes règles ont disparu dès mars, et elles ne sont revenues que le mois dernier.

 

Le 25 mai, le jour de mon anniversaire, je suis passée en consolidation à 59,2. J'étais folle de joie et d'appréhension en même temps, j'ai commencé à ressortir, à retrouver des gens que j'avais négligés pendant ces quelques mois - et leur nouveau regard sur moi était très gratifiant. J'ai commencé à suivre la conso de façon hyper stricte, très maitrisée, et, alors que tout semblait parfait (je pesais 59kilos ET je pouvais remanger du fromage), j'ai commencé à faire des espèces de crises d'angoisse, et mes repas de gala se transformaient en monstrueuses crises de boulimie (les rares fois où j'ai posté sur le forum, c'était pr en parler d'ailleurs) ; j'ai passé les mois de juin et de juillet à...attendre l'heure des repas, attendre le jour de mon gala, et à penser à mes menus - rien de très agréable quoi. Je ne pouvais pas m'empêcher de penser "Tout ça pour ça?". Une fois habituée aux regards admiratifs de mes proches, je me disais qu'en fait, je préférais manger comme je mangeais avant, faire des repas de fête, boire, sortir, cuisiner pour moi et peser 75 kilos, et j'en venais à envier les obèses que je croisais "au moins eux ils se font plaisir".

 

En août je suis partie en vacances, et bon, là les vannes ont lâché ; j'en avais assez de tout contrôler, et ma famille commençait à s'inquiéter (je n'avais plus mes règles, et j'étais, comment dire, assez irritable alors que j'avais toujours été la joie de vivre incarnée) - bref, du coup, en 5 semaines, j'ai suivi une espèce de conso avec 3-4 repas de gala par semaine, une PP et un peu de marche...et j'ai repris 5 kilos. Je suis rentrée en septembre littéralement dégoutée de moi-même, et j'étais surtout tellement honteuse d'avoir fait preuve de faiblesse, d'avoir "échoué" là où tant de Dukanautes réussissent haut la main (perdre encore du poids en consolidation me parait surhumain).

 

En septembre donc, après une semaine de mi-jeûne, mi-bouillon-de-légumes, j'ai repris une croisière, contre l'avis de tous mes proches ; rapidement je suis revenue à 59,5kilos, et à toutes mes obsessions alimentaires (je passais mes journées à faire de la pâtisserie Dukan - j'en venais à manger 8 oeufs par jour). Parallèlement, j'ai commencé à travailler au Mcdo en plus de mes études, j'ai eu un chagrin d'amour, et là s'est enclenchée une phase de grand n'importe quoi, un jour d'orgie au mcdo, une PP, une orgie Mcdo, une PP...etc. Mon poids oscillait entre 59 et 65 kilos dans la même semaine - aberrant.

 

J'ai donc fini par me dire que j'avais besoin d'aide, et suis allée voir une nutritionniste, une femme super et très compréhensive, qui, tout en condamnant Dukan médicalement parlant, ne m'a pas du tout jugé. Elle m'a réappris à manger normalement, des féculents midi et soir, du pain et de la confiture le matin, un goûter consistant et de la matière grasse - 5 jours après, mes règles revenaient, ainsi que mon énergie, ma joie de vivre, mes éclats de rire... La différence physique était hallucinante, mes amis et ma famille n'en revenaient pas - et je ne reprenais pas un gramme.

 

Néanmoins, progressivement, j'ai commencé à dévier des instructions, à m'autoriser des extras, puis je compensais en me restreignant le lendemain, pr refaire d'autres excès...Et j'ai repris 3 kilos. Et j'ai repris une croisière Dukan. Et je ne peux le dire à personne, car tous mes proches sont concernés par ma santé et mon moral (qui sont carrément meilleurs quand je ne suis pas Dukan) - mais d'un autre côté, je ne peux pas m'en empêcher. Dukan, c'est un régime tellement facile, la perte de poids est tellement fulgurante... Mais aujourd'hui, je suis dans une impasse : que vais-je faire quand j'aurai perdu ces trois kilos? Comment me réhabituerai-je à une alimentation normale? De la façon la plus objective possible, je ne crois pas qu'une PP hebdomadaire à vie soit très bon pour les reins - attention je ne critique pas Dukan, je suis extrêmement reconnaissante à ce régime de m'avoir rendue mince, mais il est vrai que je voudrais pouvoir m'en détacher.

 

Je crois que je vais arrêter les épanchements ici ! SI vous avez eu la patience de me lire jusqu'au bout, merci beaucoup ! Je ne juge évidemment personne, je suis extrêmement admirative de voir des personnes tenir une croisière d'un an, de voir des pertes de 35 kilos, des personnes qui tiennent en consolidation, en stabilisation... Mes interrogations sont juste les suivantes : n'êtes-vous pas...moins joyeuses qu'avant? Ne vous sentez-vous pas "paumées" au niveau alimentaire? Avez-vous connu les crises de boulimie, les baisses d'énergie, de moral? Comment le gérez-vous aujourd'hui?

 

En vous remerciant encore une fois pr vos lectures, j'espère que des personnes se reconnaitront dans mon parcours ! Et je dis bravo à toutes les personnes qui ont le courage de suivre ce régime - et de ne pas se laisser envahir par lui...

Cet utilisateur n'est plus inscrit sur le site

Utilisateur49082

Posté le 06/12/2011 à 21:55

Bonsoir à toi !

je dois avouer que depuis 2 mois que je suis en conso, j'ai beaucoup de difficultés à m'y tenir. J'ai eu un mal fou à "lâcher la croisière", par peur de reprendre du poids. Il faut dire que j'ai toujours été grosse, très grosse même (jusqu'à 118 kilos). Depuis que j'ai maigris, je ne me sens pas très bien dans mon corps : je suis heureuse de rentrer dans du 40, mais quand je me regarde dans la glace, je vois une grosse... Mon médecin m'a dit de ne plus maigrir, et que même si je reprenais 2 ou 3 kilos, ce n'était pas grave, vu mes antécédents. De plus, ce régime a mis la pagaille dans mon couple, et on essaye difficilement de recoller les morceaux (après 15 ans de mariage quand même !).

Bref, tu le vois, ce n'est pas trop la joie non plus... Alors si tu veux parler, je crois qu'on se comprend un peu !

Bon courage à toi, et bonne soirée !

Cet utilisateur n'est plus inscrit sur le site

alexia2307

1333 messages

Dukanaute dynamique

Posté le 06/12/2011 à 22:06

Bonjour à toi,

 

Pour répondre à tes questions :

- baisse d'énergie : non, au contraire, moins je me sens lourde, plus j'ai d'énergie !

- moins joyeuse ? J'étais un petit clown avant, et je le suis toujours. Je suis heureuse d'être enfin redevenue moi, et suis peut-être plus heureuse qu'avant !

- Paumée au niveau alimentaire : non plus. Avant de commencer Dukan, sans aucun doute, je me faisais des orgies McDo, brioche, gateaux, chocolat.... Bref, maintenant, quand je vais au resto, c'est nickel ! J'arrive à me contrôler tout en me faisant plaisir. Et plus j'avance dans le régime, et moins je me prends la tête, mais parce que les aliments sont bien intégrés.

 

Et je dois dire que la gestion au quotidien est de plus en plus facile. Je découvre des recettes, je me fais plaisir, mais je sais où je dois aller, et surtout, j'arrive à me contenter d'une part, pas de 3....

 

La croisière se passe bien. J'ai bien sûre hâte d'être en conso, mais ça prendra le temps nécessaire...

 

Pour ton témoignage, j'ai l'impression que le régime est pour toi une punition.... Et qu'ensuite, tu t'ais tellement punie que tu craques avec de grosses orgies. Est-ce que Dukan est à l'origine de ces troubles ? Je ne pense pas, ils devaient être là avant, bien cachés. Faire un régime n'a fait que déclencher tes troubles. Se faire suivre par une nutritionniste aurait pu être une bonne idée, mais je pense qu'il y a tout d'abord une thérapie psychologique à entreprendre, pour comprendre ce qui t'arrives.

 

J'ai acheté le bouquin "- 53g, plus jamais ça", sur le site de Dukan, et la femme qui a écrit le bouquin est passé par à peu près la même chose que toi, et seul le suivi d'un psychologue a pu résoudre ses soucis, car bien qu'elle est maigri, elle avait toujours ce rapport difficile avec la nourriture.

 

Peut-être que tu devrais tenter ce genre de thérapie, ou lire le bouquin, ça pourrait t'aider à franchir le pas....

puce78

129 messages

Dukanaute débutant

Posté le 06/12/2011 à 22:08

Je viens de lire ton témoignage et je te comprends. C'est une lutte quotidienne pour moi. Mais j'en étais été arrivée, pour moi, à un stade tellement avancé dans l'obésité que cela en devenait presque un handicap. Ce régime est pour moi une véritable rééducation alimentaire et je ne me laisse rien passer. Chez moi la mal-bouffe est comme une dépendance. Un grand fumeur quand il arrête de fumer, il y pensera toute sa vie, là c'est pareil. Par contre tout le long de mon régime je ne me suis pas enfermée. J'ai continué à sortir en emmenant mes repas, mes amis et famille ont compris. Et maintenant même si je suis en stabilisation quand je suis invitée ils font attention. Il faut trouver des plaisirs ailleurs (fringues, sport....). C'est plus facile à dire qu'à faire mais cela marche.

 

Allez tiens bon.

meryem80

9113 messages

Dukanaute expert

Posté le 06/12/2011 à 22:12

bonsoir les filles

 

pour moi expérience dudu totalement différente des vôtres! toujours été très sportive également (plus de 2àheures par semaine) il y a 4ans j'ai eu une grave blessure et après 9mois d'immobilité +13kilos!! que j'ai enfin perdu grâcee à dudu! depuis que j'ai commencé dudu j'a une pêche d'enfer, j'ai mon genou qui me fait beaucoup moins souffrir normal il porte quand même 13kilos de moins! et surtout reprise du sport environ une dizaine d'heures!! donc je dirais que du bonheur pour ma part.

 

aucun comportement compulsif vis à vis de la bouffe, juste une satisfaction de réintroduire un fruit car c'est surtout ca qui me manquait en conso et pis après avoir tout réintroduit (non sans crainte) ben j'en suis à -900g depuis le début de la conso!!

 

par contre je pense que ce régime pour les personnes ayant déjà des fragilités au niveau "comportements alimentaires" peut les faire s'aggraver si ces personnes restent dans le déni et je trouve ca très bien que tu aies été suivi par une nutritionniste!!!

 

bonne continuation à toutes les deux et surtout n'oubliez pas que ce poids ce n'est pas que satisfaisant pour l'image mais pour la santé aussi!!!

AngeLeroy

243 messages

Dukanaute débutant

Posté le 07/12/2011 à 08:58

Mon exces de poids n'est pas du a des repas copieux chaque jours, ou de la mal bouffe.

Mais a des comportement boulimique localisé, coup de blues, et voila que je mange paquets de obbons sur paquets de bonbons, plaques de chocolats, biscuits aperitifs si ce sont des envies de salé.

Et aux repas c'est plutot light, pas ou peu de pain, pas de beurre, peu de féculants et peu de plats en sauce.

Mes envies de manger étaient incontrolable, je pouvais mélanger le sucré, salé, amer etc, j'avalais sans plaisir, je me gavais et il m'en fallait encore plus...je gardais tout, je ne me suis jamais fait vomir...

 

J'ai entrepris dukan pour pouvoir maigrir intelligemment, et m'apprendre a gérer mon stress autrement, ne plus considerer la nouriture comme une solution a mes problèmes.

Pour le moment ca marche plutôt bien, j'arrive a prendre mes distances face a ça.

Quand je pense a ce que je ne peux pas manger, a part les fruits qui me manquent, l'envie n'est même plus présent, j'en ai bien profité jusqu'a présent, je ne m'en suis jamais privé maintenant je peux passer à autre chose.

 

Chacun a son parcourt personnel face a la nourriture, le srpoids a beaucoup d'origine.

Médicale ou mal bouffe.

Si on entreprend un régime quelqu'il soit sans en résoudre l'origine, la rechutte est inévitable.

Le rapport avec un alcoolique qui ne bois plus est tout a fait judicieux.

 

Voilou pour moi

 

Angelique

madakael

544 messages

Dukanaute actif

Posté le 07/12/2011 à 09:31

Je crois effectivement qu'il faudrait te faire aider et travailler sur tes comportements alimentaires afin qu'ils ne s'aggravent pas.

Dukan ne marche que sur les effets mais les causes sont bien pus difficiles à cerner.

Bon on a pratiquement tous des comportements aberrants face à la nourriture, mais à différends niveaux. Quand cela tourne à l'obsession au point que cela change ton comportement dans ta façon d'être avec les autres...il faut chercher les causes plus profondes et pour cela se faire aider par des professionnels.

djimy

176 messages

Dukanaute débutant

Posté le 07/12/2011 à 09:53

Bonjour Laure,

 

Tu as du mérite malgré tes soucis, tu nous fais part de ton expérience, sois-en remercié car beaucoup ont des soucis et n'osent pas en parler.

 

Avant de commencer dudu, je mangeais n'importe quoi, n'importe comment et à n'importe quelle heure... et puis un jour je me suis regardé dans le miroir et je me suis dit punaise qu'est-ce que je suis grosse !Qu'est-ce que je suis fatiguée, epuisée et là j'ai commencé à chercher une solution puis je suis tombé sur ce régime. J'ai lu le livre "je ne sais pas maigrir -2011", j'ai suivi à la lettre chaque conseil , chaque instruction. En deux mois j'ai perdu 10 kg, toujours en croisière, en grande forme, pimpante, taille 42 après quelques années en taille 46!! quelle bonheur mais surtout un objectif à atteindre, une raison de "bien vivre"..

 

Des problèmes de santé, j'en ai connu ça!! j'avais peur d'entamer ce régime car n'ayant plus de thyroïde, j'appréhendais les soucis en tout genre mais finalement, je suis plus en forme que jamais.

 

Tout ça pour te dire que chaque corps réagit différement. Courage Laure, si le régime est bien suivi , il ne présente aucun danger pour la santé, il faut pas trop s'en faire ni trop en faire.

Ce régime se présente en 04 phases bien précise, un coatching rigoureux sur le site dudu permet de le suivre sans danger.

 

Je te conseille d'essayer d'entrer en contact avec le dr DUKAN, tu ne le regrettras pas...

 

Bon courage à toi,

 

Bon courage à toutes.

Ange88

16188 messages

Dukanaute expert

Posté le 07/12/2011 à 10:02

Bonjour

alors moi à 16 ans je faisais 50 kilos, je me suis mariée et je suis devenue maman à 17 ans, puis à 19 et enfin à 21 (j'en ai 45) suie à mes 3 enfants j'étais à 96 kilos... je me sentais bien, un divorce en 97, mon frère à fais un régime proteika, j'ai vu que cela marchais et j'ai essayé en 2009 j'étais reesecndu à 40 kilos oui 40 kilos, je me sentais bien tout le monde me disait tu es triop maigre, j'étais devenue anorexique, cette année là j'ai rencontré celui qui allait devenir mon mari (avril 2011), je me suis mise à remanger petit à petit et j'ai repris 16 kilos en deux ans... à 56 kilos je me sentais très mal, et j'ai découvert dukan, j'ai pas commencer de suite mais à 61 kilos... dudu me dit que mon juste poids est 56 kilos... NON je me sens pas bien à 56 kilos, donc j'ai continué en me pesant jusqu'à 3 fois par jour !!!! là je suis en stab, c'est difficile pour moi car je reprends très vite, ma réglette n'est pas à jour car le we dernier c'était raclette et j'ai vraiment peur de me pesée car le moral va en prendre un coup je le sais, je sens bien que j'ai repris (comme tous les we d'ailleurs) mais là période rouge donc plus diificile à perdre ce que j'ai repris...

je fais attention toute la semaine et le we pour être avec ma famille, je me lâche un peu... car mon régime fini par leur peser lol normalement en une semain j'arrive à retrouver mon poids... (sauf cette semaine...)

j'aimerai stabiliser définitivement à 50 kilos... mais c'est très dur pour moi...

voilà mon histoire

Fabienne92700

39 messages

Dukanaute débutant

Posté le 07/12/2011 à 12:46

hello

je me retrouve un peu dans ton histoire laurenx, que j'ai lu jusqu'au bout et avec attention!

J'ai démarré dukan fin juillet avec pour objecctif 13kg à perdre (29 ans, 1.71m)

Et depuis ma vie tourne autour de la bouffe, des repas et du regime, je l'avoue.. presque l'obsession

J'ai perdu les 13kg en près de 3 mois. franchement c'était trop génial, j'ai suivi le regime à la lettre et même en vacances (Seychelles) j'ai tenu bon! incroyable!

J'ai testé mille recette dukan différentes etc.. bvref le pieds. le problème, c'est que je suis passé en conso debut novembre.

normalement ça devrait etre génial et le pieds etc.. bah en fait cetait super bisare mais je me suis sentie super destabilisée!!

C-a-d que pendant les repas de Gala je me gavais littéralement sans avoir faim en me disant "j'ai le droit à tout comme je veux alors faut en profiter"

Résultats des courses, après chaque repas de gala j'ai super mal au ventre et je me sens mal, balonnée bref l'impression d'avoir tellement bouffée que j'en vomirai

C'est encore tout récent et j'ai du mal à gérer cela, j'y travaille mias c'est dure

Deuxio, quand j'ai eu perdu mes 13kg: impossible de me reconnaitre dans la glace.. pas que je me vois specialement "grosse" (bien qu'avant je n'étais pas "grosse" mais plutot "bien proportionnée" dirons nous  mais je me souviens de cette fois ou je suis aléle au restau pour l'anniv de mon papa un soir...

j'avais mis une robe super courte noire avec des collants noirs et des talons de ouf..

En allant au toilettes je suis passée devant uin miroir énorme ou j'ai pu me voir de plein pieds et je suis restée 1 mn devant en me regardant de partout j'arrivais pas a me voir, moi, la dedans.. ce n'était pas moi!!!

Bref le psychologique n'a pas le temps de suivre.. selon moi.. on perd trop vite et on n'est pas du tout en phase, du coup, avec la silouhette qu'on a..

Tercio, je terminerai en disant que voilà mes discutions tournent vachement autours de dukan, de la bouffe etc.. Le matin je sais déjà ce que je vais manger le soir ou le lendemain, je sors les trucs du congelo en avance (moi qui critiquais les "vieux" qui préparent tjr tout à l'avance...) je ne parle que de ça, que de ce que je mange autour de moi bref c'est l'enfer et ma soeur me l'a fait remarqué lautre jour en me disant que cetait mon seul centre d'interet

Je passe mes journées (en dehors du taf of course) a surfer sur @ sur les sites dukan, a lire les temoignages, conseiller les filles etc..

Bref en résumé, je voulais juste dire que évidement c'est top génial d'avoir perdu, je trouve le régime facile à suivre d'un premier abord et le resultat est surprenant. Je le recommanderai à n'importe qui

En revanche, je ne m'attendais pa du tout a rencontrer des difficultés telle que "reintroduction d'aliments qui jusque la etaient interdits" ou "repas de gala".. pour moi c'était une étape facile a faire et bah non, limite j'aurai presque preferé rester en croisiere pour ne pas avoir a me torturer l'esprit (et le ventre) en conso come c'est le cas.

je pense qu'il y a un véritable travail psychologique, auquel on ne pense pas du tout en attaquant le régime, à faire.. et franchement il faut avoir la tete bien sur les épaules parce que j'aurai pu basculer tres vite dans l'anorexie ou la boulimie si on ne m'avait pas arretée.

Je m'explique: comme je perdais bien et facilement j'ai eu du mal à m'arreter.. on veut toujours perdre plus !

Quand j'ai atteint mon obj les gens (famille, et mon mec) m'ont dit stop!!! car je devenais "presque" trop mince (j'ai pas une morpho en + qui peut supporter la carrure de Kate Moss lol je suis carrée au niveau des épaules et je tiens bien debout dirons nous!!)

et je me souviens qu'à l'époque je voulais encore perdre "encore un p'tit peu" bref plus de limite dans mon regime et ça aurait pu dégénérer et devenir pathologique

Je ne veux pas effrayer par mon témoignage, et je pense qu'il faut vraiment le VIVRE pour se rendre compte de tout ça car on m'aurait dit ça au commencement je me serai dit "a moin, ça ne m'arrivera pas, je suis saine d'esprit" mais voilà faire tres attention à tout cas ça on est tellement dans un cercle vicieux à pas faire d'eccart etc (je me rappelle genre avoir posté un post sur un forum parce que mon dieu j'avais pris du sirop (jetais souffrante) et qu'il etait sucré et ça me rendait dingue d'avoir pris "du sucre" alors que j'avais pas le droit.. du délire total!! ça ne m'a jamais empeché de maigrir en +!!)

bref il faut juste faire gaffe, ne pas en faire une psychose non + ni LE sujet unique car sinon ça peut devenir a mon sens pathologique

Voilà pour moi. mais encore une fois je le repete: je suis RAVIE de rentrer dans un 38 et de briller dans les yeux de mon homme. Le tout c'est de faire la part des choses.

bon courage à tout

Fabienne

natounetta

Ce message a été supprimé par son auteur.

Devenez dukanaute : créez votre compte pour nous rejoindre et discuter.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez vous dans votre Espace Dukanaute pour participer au forum.

Imprimer

Faire une recherche sur le forum
Dukanaute.com

Loading
Index des recettes Dukan : Les principales recettes regroupées par thème

Messages sans réponse

Trouvez une recette Dukan : laissez faire le hasard

Pour toute question, merci d'utiliser le forum. Je ne répondrai à aucune question de Dukanautes par email, afin que tout le monde puisse profiter des réponses.
info@dukanaute.com

Pour proposer une nouvelle recette avec photo, utilisez le formulaire et pensez à faire une photo obligatoirement.

Qui suis-je ?

Dukanaute © 2009-2015
Toute reproduction du texte ou des images est interdite. Merci de respecter les auteurs de recettes et de contenu.

Charte d'utilisation de Dukanaute.com

 

Protéines Pures / PPProtéines Légume / PLConsolidationRecettes pour la phase d'attaquePetit déjeunerRecettes avec arômes alimentairesRecettes avec son d'avoineRecettes avec Protifar©Forum Dukan

 

Zaloo Créations, bijoux en aluminiumRégime en lignePhotographe Roanne

Avertissement sur la santé

Ce site n'a pas pour vocation d'être un site médical.

Une consultation chez un nutritionniste peut être un plus pour vous aider à choisir un régime amaigrissant adapté, et bénéficier d'un suivi personnalisé professionnel.

Rendez-vous sur Régime Dukan© pour le coaching personnalisé officiel du Dr Dukan.

Pour bien débuter et continuer le régime, commandez le livre "Je ne sais pas maigrir" de Pierre Dukan.