Regime Dukan avec Dukanaute
Mon Régime Dukan
avec Dukanaute

Recettes Dukan et astuces, pour vous accompagner tout au long de votre perte de poids et de votre stabilisation. Pour tout suivi d'un régime, il est important d'en parler à son médecin,
et de faire des suivis réguliers de votre état de santé. Le Dr Dukan n'intervient pas sur ce site.
En naviguant sur le site Dukanaute.com, vous acceptez que le site dépose des cookies pour le bon fonctionnement de votre navigation

Traduit en italien Traduit en anglais Traduit en allemand Traduit en espagnol
Chargement

Accueil Forum » Je me présente / Ma récap

Quel était notre "ancien" mode d'alimentation ? et pourquoi ? et maintenant ?

alain75

54 messages

Dukanaute débutant

Posté le 03/02/2011 à 09:31

Bonjour à toutes et à tous

en me baladant sur le forum, je lis beaucoup de bonne résolutions, de volonté de ne pas craquer, de truc et astuces pour tenir...

Mais peu (voire pas) de personnes abordent le sujet de leur ancien "style" alimentaire, des causes et conséquences qui nous ont amené à prendre du poids.

Or, je pense que cela pourrait nous aider de les formuler ici, un peu comme une thérapie entre nous.

Le surpoids trouve souvent son origine dans de multiples traumatismes, moral ou physiques.

Je crois que la bonne réussite d'un régime et l'assurance de ne pas reprendre ensuite passe, en partie, par la compréhension des comportements alimentaires qui gouvernaient nos vies.

 

je me lance. A vous de voir si vous pensez que cela peux vous faire du bien.

Avec beaucoup d' amitié

Alain

 

Depuis tout petit, la nourriture a été un des seul réconforts que j'avais. Avec le temps, ce comportement alimentaire c'est inscrit dans mon quotidien. Vers 34 ans, j'ai vécu une rupture qui m'a laissé littéralement abimé. C'est à cette époque que je suis entré dans une période d'hyperphagie extrêmement intense. Tout ce qui était gras et sucré remplissait le vide que je ressentait.

Les quantités de "nouriture" étaient effrayantes.

Pizzas, Mac Daube, hot dog, sandwichs... Je ne cuisinait plus.

 

Depuis que je suis ce régime et depuis que j'en vois les effets positifs, l'estime que j'ai de ma personne à évolué, et comme par magie, les compulsions alimentaires ont totalement disparu de ma vie. Je gère mieux le stress du travail, les aléas de la vie et mes rapports aux autres. Grâce à Dukan, j'ai compris que la seule personne apte à me définir, c'est moi et pas les autres. Alors que je me gavais pour ne plus exister, je me surprend maintenant à me faire du bien en cuisinant.

 

En souhaitant que ce témoignage vous apporte un petit plus, je vous souhaite à tous et à toutes beaucoup de bonheur.

Alain

Olieswing

Posté le 03/02/2011 à 10:05

Félicitations pour ce beau témoignage, pour ta perte et ta nouvelle vie!

 

En ce qui me concerne, je suis hyper gourmande. Avec mon mari on mange équilibré mais le soir, on se regarde un film et on s'empifre de sucrerie. Glace, bonbons, gateaux...

Ils nous arrivent aussi de nous faire des pates à la bolo avec 500gr de pates, 500gr de viande, une tonne de sauce et des poignées de rapés. On ne sait pas être raisonnable.

 

Notre surpoids est leger puisque nous n'avons jamais dépassé les 25 d'IMC (hormis ma grossesse) mais on souhaite à nouveau être bien dans nos fringues.

 

Alors on s'est lancé un défis tous les 2 parce qu'ensemble on est plus fort!

Cet utilisateur n'est plus inscrit sur le site

Navis29

3570 messages

Dukanaute expert

Posté le 03/02/2011 à 10:20

Moi c'était pas de cuisine non plus, j'allais au moins cher, pâtes tout le temps... Maintenant mon budget bouffe a doublé (voire triplé, et je n'ai plus de budget pour rien d'autre que la bouffe, donc finies les sorties au ciné, tout ça, mais au moins je mange sainement.

Utilisateur26370

Posté le 03/02/2011 à 10:50

merci pour ton temoignage Alain, c est vrai qu on ne parle pas de notre ancienne alimentation,

 

moi c est simple petit dej gras et sucré : tartine, croissant ect

et en semaine rythme speed, donc feculent, pizza le soir, et de tps en tps des legumes, bref rien de tres equilibré !

et le midi, sandwich plusieurs fois par semaine, quelle horreur en ecrivant ça j en ai meme honte !

 

avec dukan, j ai vraiment appris a me nourrir (et ma famille aussi) d aliments autorisés et a me faire plaisir quand meme.

Cet utilisateur n'est plus inscrit sur le site

Utilisateur40511

Posté le 03/02/2011 à 10:52

Beau sujet et beau témoignage.

 

Mon rapport à la nourriture a toujours été "compliqué". Du côté de ma mère les spécialités culinaire de sa région était plutôt patates, charcuterie, jambon et nourriture qui tient au corps, du côté de mon père beaucoup de riz et de par ma grand mère toujours finir le plat même si y'en a beaucoup trop !

 

A l'inverse de ma soeur qui pendant longtemps a été toute maigre, moi je prenais du poids, et mon père me l'a fait remarqué depuis longtemps. J'avais le droit à "mange pas ci tu vas être grosse" "oh regarde ton bourrelet fait attention faut te bouger". Au lieu de me faire réagir, je me suis braquée et me suis réfugiée dans la nourriture. Un chagrin d'amour ? Je mange. Le stress ? Je mange. etc...

 

Aujourd'hui tout comme Navis mon budget bouffe à explosé mais je mange mieux et j'en suis fière. Je me sens mieux dans mon corps donc mieux dans ma tête. Je ne passe plus du tout par des phases de boulimie comme j'ai souvent fais dans le passé.

 

Ce n'est que le début de mon régime Dukan mais je souhaite que ça continue !

Cet utilisateur n'est plus inscrit sur le site

celly

Ce message a été supprimé par son auteur.

ktia

6443 messages

Dukanaute expert

Posté le 03/02/2011 à 11:05

alors pour ma part héritage du patrimoine génétique ça c'est cadeau, sans modération on explose dès la trentaine,

 

des horaires tardifs donc facilité des plats préprarés pas toujours équilibrés et en portions copieuses tant qu'à faire,

 

pas de pizza ni de pâte pas de sucrerie non plus mais le résultat est là

Utilisateur40511

Posté le 03/02/2011 à 11:08

Celly quel beau témoignage ! Tu vas y arriver, on est tous avec toi 

 

Ktia, patrimoine génétique ça c'est plus difficile à gérer mais j'ai une amie qui tout comme toi sans excès à vite pris en quelques temps mais à réussi à perdre 10kg et continue ! Courage !

Cet utilisateur n'est plus inscrit sur le site

alain75

54 messages

Dukanaute débutant

Posté le 03/02/2011 à 11:14

merci à tous et à toutes pour vos témoignages. d'une part, je me sent rassuré, je craignais un peu, en lançant ce sujet de remuer la vase. D'autre part, je constate, sans réelle surprise, que nous avons beaucoup de points communs. (vraiment ? sans blagues !!)

faire un régime, c'est perdre évidement du poids, mais perdre également "du poids" dans la tête, dans sa vie. S'alléger dans tous les sens du terme, quoi !

Accrochez vous les filles, accrochez vous les mecs !

Comme je l'écrivais dans mon premier topic, ce que nous perdons en kilos, nous le gagnons en estime de nous même.

Quel kif de s'apprécier !

amitiés

Alain (guérilleros dukanien !! non mais alors !!)

Ramm14

72 messages

Dukanaute débutant

Posté le 03/02/2011 à 11:24

Merci Alain pour cette belle idée!!

 

Pour ma part, j'étais une petite fille toute mince. Mon arrivée au collège a été une grosse source d'angoisse pour moi et je me suis tournée vers la nourriture et c'est à partir de ce moment là que j'ai commencé à prendre du poids. Ca a été masqué un certain temps car j'étais en pleine période de croissance mais pendant le lycée, j'ai pris régulièrement du poids et et des cm de tours de taille. J'avais grossi mais c'était encore acceptable.

Puis, arrivée à l'université, et là catastrophe. Soirées, pâtes tous les jours, resto universitaire avec hamburgers/frites et pizzas, grignotage, pas le temps (ou l'envie) de faire de sport, bref, gros n'importe quoi. J'ai fais de très longues études et du coup ce régime alimentaire a duré un bon moment. Résultat : 24kg de trop et obésité à l'été 2010.

 

Maintenant, j'ai appris à cuisiner et j'y prends plaisir. Les choses trop grasses me dégoûtent. Je réussi aussi à contrôler mes envies de nourriture (par exemple, en ce moment, il y a des crêpes confiture et nutella dans la salle de repos, c'est une torture mais je n'y toucherai pas).

Navis29

3570 messages

Dukanaute expert

Posté le 03/02/2011 à 11:26

Perde du poids dans la vie, dans le tête: bien dit Alain!

alvinouch

30 messages

Dukanaute débutant

Posté le 03/02/2011 à 12:22

Bien vu le sujet  Du coup je me lance aussi, ca fait du bien de parler ^^

 

Deja d'héritage j'ai une corpulence assez importante, je suis tres carré mais du coup j'ai tendance a prendre tres vite du poird. Depuis tout petit j'ai toujours aimé la bouffe, qu'elle soit bonne ou mauvaise, a n'importe quel moment. N'ayant jamais supporté le gaspillage non plus j'avais tendance quand j'avais faim a preparer beaucoup beaucoup de nourriture, et par souci de gaspillage, meme sans avoir faim a la moitié, il fallait finir le plat. La gourmandise est je pense ce qui m'a attaqué.

 

Je me suis rendu compte ici que les protéines et le fait de manger lentement en terminant avec un 0% nature calmait ma faim terriblement (avec de l'eau).

 

2eme point : La fringale du moment, on passe dans la cuisine on voit un truc a manger, et on prends.

Le fait d'avoir faim des fois a certaines heures de la journée et de manger n'importe quoi au lieu de boire un grand verre d'eau et de reflechir apres si on ne peux vraiment pas attendre le repas 

 

Maintenant tout ca cumulé ca fait une bonne perte et c'est tant mieux, j'ai perdu cette sensation de FAIM et la sensation d'avoir TROP mangé (fatigue, on se sent lourd, pas de motivation). Maintenant toujours rassasié mais sans avoir une grande flemme due a la digestion 

 

Jusqu'au bout 

Le profil de cet utilisateur est privé. Il ne souhaite pas communiquer sa courbe et ses mensurations.

bilinis

41 messages

Dukanaute débutant

Posté le 03/02/2011 à 13:46

Allez, je me lance aussi, c'est une bonne idée. Depuis l'enfance je compense par la nourriture mes angoisses et ma frustration, cela a commencé lorsque à 7 ans mon petit frère est resté trop longtemps à l'hopital. J'ai continué à faire cela à l'âge adulte, même si j'ai un patrimoine génétique généreux, je sais que je mange souvent trop et surtout sucré et parfois gras.

J'ai plus ou moins limité les dégâts avec le sport et des périodes de reprise en main, mais voilà à chaque coût dur, c'est reparti pour les vieux réflexes. Mais pour la première fois, j'ai l'impression que la perte à été plus rapide (bien que lente comparée à la plupart des dukanautes), et que j'ai appris une nouvelles forme d'alimentation. Ma peau et mes cheveux (là c'est des masques avec les jaunes d'oeufs qu'on peut pas manger) sont plus beaux, j'ai meilleure mine, et cela fait un moment que je n'arrivais plus à redescendre à un poids correct car les régimes devenaient de plus en plus difficiles et privatifs (et frustrants). Bon, je dirais pas que faire Dukan est facile, mais il y a des astuces, dont ce site, l'entraide, faire la cuisine.... C'est vrai ce que tu dis Alain, le lien aux autres et à soi, apprendre à s'aimer. Et puis accepter que rien n'est facile. Là c'est une autre paire de manche. C'est vrai moi aussi là je me sens guérillera.

Le profil de cet utilisateur est privé. Il ne souhaite pas communiquer sa courbe et ses mensurations.

zazane

1213 messages

Dukanaute dynamique

Posté le 03/02/2011 à 14:07

Quand je lis vos témoignages je suis impressionnée, je me sens tout peunaude à vous raconter ma prise de poids.

 

Je déjeune au bureau le matin car j'arrive 30 minutes avant l'heure, et la boulangerie qui fait l'angle de ma rue fait des super viénoiseries, et comme à Paris il y a toujours quelque par où aller le midi je me mangeais souvent un sandwish, et le soir on cuisine des bons petits plats, bien riches, les kilos se sont installés petit à petit, et même en essayant de faire attention je ne redescendais plus. J'avais acheté le bouquin Dukan mais je pensais que mon mari ne voudrai pas le faire, mais quand se soeur lui en a parlé il était partant, alors on s'y est mis avec ma fille et on est tous les 3 contents de ce qui nous arrive.

 

Bon courage à tous.

fifinelucrox

148 messages

Dukanaute débutant

Posté le 03/02/2011 à 14:23

La nourriture n'a pas eu le même sens au cours de ma vie.

Petite je refusais de manger, je passais des heures à mastiquer un minuscule bout de viande, pour finir par le stocker dans mes joues et le jeter aux toilettes (jusqu'à ce que les adultes s'en aperçoivent).

Puis des changements (divorce de mes parents) je me suis mise à manger "normalement".

Ma prise de poids de ces 10 dernières années (j'ai 40 ans) sont un mélange de facteurs différents : 2 grossesses (17 kgs chacune) tout perdu pour la première et la moitié pour la seconde, le décès de mon père en 2006 devant mes yeux, des changements de vie (déménagements successifs dont celui de la Réunion à la métropole), une petite dépression du post-partum et hop, je grignotais, je prenais l'apéro plus souvent, etc ;;;;;

Résultat minimu 25 kgs à perdre.

Mais j'ai pris conscience des causes de ma prise de poids et cela m'a bcp aidé et puis quand on a deux fillettes de 5 et 3 ans on a envie d'être un modèle pour elles et plaire à mon homme (qui lui aussi fait Dukan depuis 1 semaine.

Bon courage à toutes et tous

alain75

54 messages

Dukanaute débutant

Posté le 04/02/2011 à 09:47

bravo à toutes et à tous pour votre courage.

Affronter notre surpoids quelques en soient les causes à l'origine, est une expérience qui change nos vie.

A chaque regard dans la glace, je prends conscience du chemin parcouru, du chemin à parcourir encore et surtout, du fait que je suis seul à agir sur mon existence.

La "nourriture", au même titre que tout excès, est un mode d'expression; j'entends par là que tout notre être affiche par ce comportement compulsif excessif, un mal être sous jacent;

Depuis que je fais Dukan, les choses deviennent plus claires, plus nettes, et bizarrement, plus faciles à assumer.

En surface, je maigris, je m'affine, j'arbore un beau sourire de satisfaction.

Plus en profondeur, j'expérimente la volonté, la patience, le calme.

Bon, Ok, de là à dire que j'approche le nirvâana, il y a encore du boulot , mais force m'est d'admettre, de par les remarques de mon entourage, que le changement est global.

Un grand merci est de rigueur pour tous les Dukanautes de ce forum.

J'apprécie énormément l'entraide, l'humour, le soutient dont tous et toutes, faites preuve.

(Et le fait qu'on ne se comporte pas comme si on faisait un concourt)

courage

amitiés sincères

Alain

celly

Ce message a été supprimé par son auteur.

Devenez dukanaute : créez votre compte pour nous rejoindre et discuter.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez vous dans votre Espace Dukanaute pour participer au forum.

Imprimer

Faire une recherche sur le forum
Dukanaute.com

Loading
Index des recettes Dukan : Les principales recettes regroupées par thème

Messages sans réponse

Trouvez une recette Dukan : laissez faire le hasard

Pour toute question, merci d'utiliser le forum. Je ne répondrai à aucune question de Dukanautes par email, afin que tout le monde puisse profiter des réponses.
info@dukanaute.com

Pour proposer une nouvelle recette avec photo, utilisez le formulaire et pensez à faire une photo obligatoirement.

Qui suis-je ?

Dukanaute © 2009-2015
Toute reproduction du texte ou des images est interdite. Merci de respecter les auteurs de recettes et de contenu.

Charte d'utilisation de Dukanaute.com

 

Protéines Pures / PPProtéines Légume / PLConsolidationRecettes pour la phase d'attaquePetit déjeunerRecettes avec arômes alimentairesRecettes avec son d'avoineRecettes avec Protifar©Forum Dukan

 

Zaloo Créations, bijoux en aluminiumRégime en lignePhotographe Roanne

Avertissement sur la santé

Ce site n'a pas pour vocation d'être un site médical.

Une consultation chez un nutritionniste peut être un plus pour vous aider à choisir un régime amaigrissant adapté, et bénéficier d'un suivi personnalisé professionnel.

Rendez-vous sur Régime Dukan© pour le coaching personnalisé officiel du Dr Dukan.

Pour bien débuter et continuer le régime, commandez le livre "Je ne sais pas maigrir" de Pierre Dukan.